Grandaddy

Les cinq barbus (ou presque) de Modesto, Californie, se sont formés en 1992, laissant de côté une hypothétique carrière de skaters. Ils se font remarquer en 1997 à la sortie de leur premier album Under The Western Freeway, où le son Grandaddy est déjà là, un folk-rock faisant penser à Neil Young agrémenté de sons de vieux synthés désuets. La mélancolie et l’humour du songwriting de Jason Lytle ainsi que le thème du déclin des vieilles machines assureront à The Sophtware Slump, le deuxième album de 2000, un succès critique important, acquérant le statut d’OK Computer américain. Ils se splittent en 2005 après la sortie de leur quatrième album.

Disques recommandés :

  • The Sophtware Slump (2000)
  • Sumday (2003)

CRITIQUES


Amer bilan mais joyeux testament pour défunt groupe.

par Duffman le 17 septembre 2007


Comme enfiler de vieilles pantoufles...

par Duffman le 16 juin 2009


FOCUS


1992-2006 R.I.P. Grandaddy. Il faut maintenant parler de ce groupe au passé et se contenter de redécouvrir les petits chef-d’œuvres qu’il nous a laissé.

par Duffman le 6 mars 2007