Hendrix (Jimi)

James Marshall Hendrix (bien plus connu sous le nom Jimi Hendrix) est un des personnages les plus importants de la musique rock. Né en 1942 à Seattle et bercé dans sa jeunesse difficile (sa famille était pauvre, son père violent et sa mère alcoolique) par des vieux disques de blues noir comme ceux de Slim Harpo, Robert Johnson ou Muddy Waters, il a appris la guitare en autodidacte à partir de l’âge de quinze ans, et pendant les années qui suivent il tourne avec de nombreux groupes, et réussit à se faire une réputation qui lui permet de jouer avec des artistes importants comme Sam Cooke, Ike & Tina Turner et Little Richards. Mais la rencontre déterminante fut celle avec Eric Clapton en octobre 1966. Lors d’un concert de Cream Hendrix monte sur scène, stupéfait Clapton, et gagne d’un coup en notoriété. Peu de temps après il fonde son premier véritable groupe, The Jimi Hendrix Experience, avec Mitch Mitchell à la batterie et Noel Redding à la basse. Après quelques singles leur premier album Are You Experienced sort en mai 1967, considéré comme un très grand classique du rock et une nouvelle étape dans l’utilisation de la guitare électrique. Le groupe s’impose également grâce à des concerts d’une grande violence pour l’époque, au volume sonore très élevé, où Hendrix improvise des sons, brûle sa guitare ou joue avec les dents. Des performances dont l’une des plus fameuses reste celle du festival de Monterrey le 18 juin 1967 qui marque le retour d’Hendrix aux Etats Unis après des années en Angleterre. Suit un deuxième album Axis : Bold As Love sorti en décembre 1967 et l’année suivante, le double Electric Ladyland qui est une autre étape dans l’histoire du rock. Après cela Hendrix dissout l’Experience à cause de tensions internes et radicalise son discours, il se rapproche des mouvements Black Panters et lors du concert à Woodstock en août 1969 avec sa nouvelle formation Gypsy Sun & Rainbows il improvise une version instrumentale apocalyptique de l’hymne national américain (Star Spangled Banner) qui est devenu un des symboles de la protestation contre la guerre du Vietnam et des talents de créateur de celui qui se surnomme lui même le Voodoo Child (l’enfant vaudou). A la fin de l’année 1969 il fonde Band Of Gypsys, un nouveau trio beaucoup plus funk, rhythm and blues et politiquement engagé que l’Experience. L’année 1970 sera synonyme d’errances pour Hendrix, qui alterne entre concerts mémorables et d’autre piteux et qui plonge dans la drogue jusqu’à sa mort le 18 décembre 1970. Son héritage musical est colossal, notamment dans la façon d’enregistrer et de concevoir le travail en studio, et bien évidemment dans l’utilisation de la guitare électrique, utilisation qu’il a considérablement modernisé en jouant avec de nombreuses pédales d’effets ou des techniques de vibrato inédites à l’époque. Mais plus que tout c’est l’incroyable feeling et talent d’Hendrix qui l’a imposé comme un des plus grands musiciens du siècle passé.

CRITIQUES


...et le blues fut ravivé en deux coups de médiator.

par Fino le 27 décembre 2006


Jimi Hendrix n’était pas seulement un type qui crâmait ses guitares en chantant qu’il faisait l’amour sur Venus avec ta petite soeur...

par Thibault le 3 juin 2008


Un voyage à la fois magique, unique et bouleversant dans l’intimité d’un des plus grands génies de la musique moderne. Indispensable !

par Manu le 26 mai 2009


Au départ, un putain de projet hippie neuneu. A l’arrivée, une leçon de modernité.

par Thibault le 8 février 2010


Inutile de la première à la dernière note.

par Thibault le 9 mars 2010


FOCUS


L’histoire de la pochette de cet album culte, entre femmes nues, enfants sur une statue et faute d’orthographe.

par Giom le 1er mai 2011


CHRONIQUES


Un excellent DVD sur le chef d’oeuvre de Jimi Hendrix, idéal pour mieux connaître la musique et l’homme !

par Thibault le 4 août 2008