Strokes (The)

CRITIQUES


Je déteste quand un mec méché à l’air paumé me regarde d’un œil torve par dessus son Starbucks.

par Thibault le 20 septembre 2010


Synthés, talent et régression.

par Yuri-G le 8 décembre 2009


FOCUS


Les Strokes règlent-ils leurs amplis à 11 ?

par NonooStar le 23 juin 2009


CHRONIQUES


Paris (Le Bataclan)
Rooom on fiire.

par Oh ! Deborah le 15 décembre 2009