Focus

Pochettes

45 articles dans cette rubrique. Article 1 - 20


L’histoire de la pochette de cet album culte, entre femmes nues, enfants sur une statue et faute d’orthographe.

par Giom le 1er mai 2011


Projet éphémère d’un artiste majeur, sa pochette est une évocation de la fin des années 60, où créativité et libération des mœurs font alors bon ménage.

par Milner le 24 août 2010


Un éclat de rire capturé dans un bar miteux de Hambourg, figé en couverture d’une des pierres angulaires de l’oeuvre de Tom Waits.

par Béatrice le 13 juillet 2010


La première pochette qui montre le côté malsain des années 1960, une vision plutôt crade de la réalité qui flirte avec l’obscénité. Qui d’autres que The Rolling Stones pouvait se permettre ce genre de « dérapage » ?

par Our Kid le 28 juin 2010


En 1992, pour foutre le feu à la platine de disque, Rage Against The Machine frappe un grand coup, avec un premier album aussi incandescent que sa pochette.

par Parano le 15 juin 2010


Disponible lors de sa sortie uniquement en version maxi, le tube de New Order s’affiche avec une pochette des plus originales qu’il soit. Petit décryptage de ce qui est bien plus qu’une pochette : une véritable œuvre d’art.

par Dumbangel le 25 mai 2010


Sur cette pochette, David Bowie porte un magnifique ensemble féminin de la collection automne hiver. Oui, une robe longue.

par Emmanuel Chirache le 17 mai 2010


Le premier disque de Patti Smith, Horses, a marqué l’histoire du rock, mais sa pochette illustre aussi la rencontre artistique entre la rockeuse et un célèbre photographe, Robert Mapplethorpe.

par Reki le 10 mai 2010


Alors, c’est à ça qu’elle ressemble, la Lune Rose qui s’approche ?

par Béatrice le 3 mai 2010


Hallucinations pimpantes.

par Yuri-G le 2 mars 2010


Les trente ans du premier album post-Beatles de George Harrison sont l’occasion d’une refonte de la pochette et du livret, entre psychédélisme et écologisme.

par Vyvy le 1er décembre 2009


Petit bateau

par Oh ! Deborah le 5 octobre 2009


Mouais, une main, et après ?

par Antoine Verley le 8 septembre 2009


Ils ont l’air ridicule, hein ? Pourtant, eux aussi ont inscrit l’une des belles pages des sixties...

par Emmanuel Chirache le 2 septembre 2009


Derrière le « plouf » se cache le « plof ».

par Laurence Saquer le 21 juillet 2009


Les Strokes règlent-ils leurs amplis à 11 ?

par NonooStar le 23 juin 2009


Avec cette pochette magnifique, Roy Orbison nous avoue qu’il n’est qu’un acteur dans sa tragédie musicale. Qui s’en plaindra ?

par Emmanuel Chirache le 9 juin 2009


Une mise en scène meurtrière inspirée d’un fait-divers.

par Duffman le 26 mai 2009


Glam et chic.

par Oh ! Deborah le 12 mai 2009


Le passage d’une brume glacée à des abysses chaudes et colorées : Wyatt conjure le cauchemar.

par Yuri-G le 5 mai 2009