Nouveautés
Red

Red

Coffin On Tyres

par Antoine Verley le 28 septembre 2010

3

Paru en mars 2010 (autoproduit)

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer l'article Envoyer l'article par mail

Il semblerait, à ce que l’on dit en ville, que le fourmillement de la scène stoner en France soit inversement proportionnel à la médiatisation du genre dans l’hexagone. On serait tenté de le croire, tant, outre dans les colonnes de Noise (qui est tout sauf une succursale cocorico de pitchfork, malgré sa tendance coupable à dénicher une vingtaine de chefs-d’oeuvre par bimestre), le desert rock défoncé n’occupe que peu ou prou de place dans l’espace médiatique français. C’est là qu’entre en scène votre vénéré webzine, et, s’il est nécessaire de le rappeler, ses innombrables dithyrambes sur Kyuss, Karma To Burn & co.

Le stoner français, donc... Aussi improbable que cela puisse paraître, la France produit aussi du desert rock massif ; l’an dernier, Alcohsonic livrait un excellent opus, percutant et gouleyant et aujourd’hui, c’est au tour de Coffin On Tyres de mettre le couvert. Une fois encore, on cite gros wack’n’woll so nineties, stoner et sludge metal avec la même aisance, et c’est, finalement, ce que l’on retrouve dans Red ; huit refrains lourdingues hurlés par un Eddie Vedder forniquant avec John Garcia (well, on trouve les images qu’on peut...). Bref, une musique sans surprises, mais aussi fraîche et brassée avec goût ; un groove au petit poil pour des grattes à onze et une basse surgonflée.

On pourra toujours râler, arguant que ce Red-là n’enfonce que des portes ouvertes, plonge et replonge de temps à autres dans les inévitables vices de l’autoprod, et dans les clichés des wannabes road movies auditifs mais, bon, au final, ce serait bouder son plaisir... Et puis, merde, bande de petits frenchies et le peu de guitares qu’il vous reste, faire du Kyuss sera toujours plus sain que du Pony Pony Run Run. Qu’on se le dise !



Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom



Tracklisting :
 
1. Time Machine (4:56)
2. Mexican Standoff (4:36)
3. Red (3:56)
4. Winter Of Life (4:47)
5. Skins (3:03)
6. Safe Place (7:16)
7. Obstructed (5:09)
8. Dying Leaves (4:50)
 
Durée totale : 38’33"